Utilisation à chaud pour les pompes à plongeur URACA

lors du traitement d’huile résiduelle

Pour le traitement d’huile résiduelle, il existe différentes méthodes. L’huile résiduelle obtenue après la distillation du pétrole brut, du bitume ou du pétrole normal est comprimée à environ 150 - 250 bar et mélangée à de l’hydrogène à des températures pouvant atteindre 450 °C dans le réacteur d’hydrogénation. Ces procédés critiques ont recours à de l’hydrogène pur, ce qui exclut toute défaillance du système, en particulier des pompes d’alimentation. Cela permet d’éviter des conditions de fonctionnement extrêmement critiques. En règle générale, on utilise alors des solutions redondantes avec une capacité de secours pour les pompes. De plus, chaque pompe utilisée est surveillée par une instrumentation adaptée à son fonctionnement pour détecter très tôt d’éventuelles erreurs et pouvoir réagir en conséquence, sans provoquer de situation dangereuse.

En tant que milieu acheminé, l’huile est d’abord tolérante et facile à manipuler, mais l’huile résiduelle peut contenir beaucoup de composants agressifs et corrosifs. Il s’agit principalement du soufre, en particulier à haute température, et de sulfure d’hydrogène. Ainsi, à des températures modérées, le soufre a toujours des propriétés positives en ce qui concerne le pouvoir lubrifiant entre le plongeur et le joint d’étanchéité. À des températures élevées, le comportement change de manière négative et donne un effet fortement corrosif. Le soufre attaque les matériaux métalliques en contact avec le milieu acheminé. Le défi pour le fournisseur de pompes est le choix et l’utilisation d’alliages de haute qualité pour prévenir la corrosion.

En outre, des températures de fonctionnement élevées entraînent toujours la dilatation des composants sous l’effet de la chaleur. Cela demande une grande expérience et un savoir-faire particulier de prendre en compte ces circonstances de manière constructive afin d’assurer le bon fonctionnement des pompes, même lorsqu’elles chauffent !

Dans l’ensemble, l’acheminement d’huile chaude exige tout le savoir-faire du fabricant de la pompe. À chaque projet, URACA montre que nos pompes n’ont aucune difficulté, même avec des températures élevées, et qu’elles occupent une position exceptionnelle sur le marché.